Éclairs à peu près à la pistache et sa crème fouettée industrielle

Salut à tous!

Ce midi comme souvent, on boustifaille à la Cabane (mon chez moi!).
Note pour plus tard :  rajouter quelques photos sur le blog!
Mon père amène l’entrée et le plat et comme d’hab pas de dessert. je décide donc d’improviser, et c’est le mot! Voici en avant première mondiale mon first »epic fail » publié sur mon blog  ou « Comment foirer la cuisson de sa pate à choux et rattraper la misère comme on peut ».

Pour ce qui est de la pate à choux et de la crème patissière, les recettes de base sont issues de  « mon cours de cuisine – La pâtisserie » encore aux éditions marabout. Tout illustré avec de belles photos, c’est vraiment un bouquin sympa pour qui débute la patisserie, il y a les recettes de base. Vous pourrez constater dans la suite de l’article, que cela n’empeche pas de foirer ses préparations ! 🙂

mon cours de cuisine

Lien vers le site de l’éditeur

Difficulté : Sans commentaires
Temps de préparation : s’y prendre une heure trente avant le repas , c’est raisonnable
Temps de cuisson : 15 min selon la recette, à adapter
Temps de repos : Aucun
Astuce du pro : Ne pas faire comme moi et foirer la cuisson de la pâte à choux

Ingrédients pour 4 éclairs (j’en ai fait 6 avec les même proportions, mais trop petits)

La crème patissière :
50 cl de lait entier (perso j’ai pris du 1/2 écrémé vu que j’avais que ça)
100 g de sucre
6 jaunes d’oeufs
50 g de farine T45

La pâte à choux:
75 g de farine T45
2 œufs
50 g de beurre
une pincée de sel
12 cl d’eau

La sauce au chocolat :
110 g de chocolat
90 g de lait
100 g de crème liquide

Comment qui faut faire :

A °) La crème pâtissière

Dans l’ordre de gauche à droite et du haut vers le bas :

– Mettre le lait à chauffer, le porter à ébullition
– Séparer les blancs des jaunes, doser farine et sucre
– Fouetter les jaunes et le sucre
– Ajouter la farine
– Verser la moitié du lait chaud dans la préparation en continuant à mélanger
– Verser le contenu du saladier dans la casserole où se trouve la moitiée restante de lait. A feu doux, continuer de mélanger jusqu’à obtenir la consistance souhaitée

creme patissière

On obtient notre crème patissière que l’on remet dans le saladier pour éventuellement la parfumer.
Ici, j’ajoute du sirop de pistache ce qui aura au finale donné un bon gout à la crème mais premier « fail » le sirop à fluidifier la crème.
Note pour plus tard : ajouter le sirop quand la crème est encore dans la casserole ou laisser chauffer un peu plus longtemps pour éviter ce problème

on ajoute du gout

film

Une fois la crème terminée, on la recouvre de film, puis on laisse refroidir à température ambiante, puis frigo.

B °) La pâte à choux

En premier lieu : faire chauffer le four ( 220°C dans la recette, mais suite à des recherches à posteriori, il est souvent mentionné 200°C)
Dans tous les cas, ton four à préchauffer tu mettras!

Ci-dessous, dans l’ordre (toujours de gauche à droite) :

– Mettre l’eau, le beurre, et le sel dans la casserole. Porter à ébullition (c’est qui ce ébullition?)
– Sortir du feu et ajouter la farine. Mélanger non stop, ca doit former une espèce de boule qui ne colle plus à la casserole.
– Ajouter la moitié des œufs, mélanger. Ajouter la seconde moitié et finir de mélanger.
– Avec une poche à douille, faire les éclairs avec une peu d’espace.
– Tapoter légèrement avec une fourchette trempée dans l’eau pour afin de régulariser la forme
– Enfourner dans le four préchauffé pour 10 min
– Laisser cuire encore 5 min avec la porte entre ouverte pour laisser l’humidité s’échapper
– Et là… c’est le drame! Mes éclairs qui se casse la g…
– Histoire de se remonter le moral avec une valeur sure, je lance une petite sauce au chocolat (mettre les ingrédients dans la casserole et pis c’est tout!)

choux

C °) Chronique d’un échec et comment sauver la misère

Comme vu ci-dessus ma pâte est retombée dès l’entre ouverture du four.

Je présume très fortement que la pâte n’était donc pas totalement cuite après les 10 min de cuisson à 220°C comme préconisé dans la recette.

Note pour plus tard : Baisser peut être un peu la température 200°C ? et laisser cuire un poil plus avant d’entre ouvrir la porte et laisser s’échapper la vapeur d’eau.

Apres ce constat affligeant, je décide de garnir la pâte avec grande difficulté. C’est là que Nadine (merci Nadine!) me suggère de dresser directement la garniture sur l’éclair et non pas dedans.

En v’la une idée qu’elle est bonne! Sans parler de la crème patissière un poil trop liquide et la crème chantilly même pas maison, j’arrive à sauver les meubles.

Hum la crème pâtissière qui se tient à peine [serre les fesses]

Hum la crème pâtissière qui se tient à peine [serre les fesses]

Humm la bonne chantilly pas maison

Humm la bonne chantilly pas maison

TADAHHHHH !

TADAHHHHH !

Verdict :

– Le gout : franchement pas mal (ouf)
– Le dressage : peu mieux faire
– La cuisson : redouble (pâte très bonne mais un peu « molle »)
– Au final : Idée de recette intéressante coté gout, reste à réussir la cuisson et faire une crème plus consistante!

Ne pas hésiter à laisser vos commentaires, astuces ou impressions si vous la tentez!

Bon app!

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.